• Balzac 2 suite.

    Écrivain français né à Tours en 1799, décédé à Paris en 1850, Balzac (qui ajoutera une particule à son nom en 1831) est issu de la petite bourgeoisie provinciale. Sa mère l'envoie à l'âge de huit ans chez les oratoriens de Vendôme, où il reste pensionnaire pendant six ans et semble préférer la lecture à des études qu'il achèvera cependant à Paris (1814-1816). Destiné à une carrière juridique mais passionné par la lecture de romans, il arrive à convaincre sa famille de le laisser s'essayer à l'écriture. Après avoir lu la première tragédie en vers de Balzac, Cromwell amènera un critique ami de la famille à déconseiller la carrière littéraire au jeune homme.

    Ne se décourageant pas, il continue à écrire diverses œuvres sous divers pseudonymes. Ces dernières ne lui rapporteront pas grand chose au niveau pécuniaire, mais vont contribuer à sa formation littéraire. En 1825, il achète une imprimerie mais fait rapidement faillite et, couvert de dettes, se tourne de nouveau vers le roman. Dès ses premiers succès, il est introduit dans les salons aristocratiques et littéraires notamment dans celui de Mme Récamier. C'est le début d'une vie riche en épisodes amoureux, où voyages et dépenses fastueuses riment avec les créanciers. Il est obligé de travailler comme un forcené et d'entreprendre des aventures financières ruineuses comme, par exemple, la remise en exploitation, en Sardaigne, d'antiques mines d'argent.

    Grand précurseur, membre de la Société des gens de lettres dès sa création (1838), il contribue à instaurer la protection du droit d'auteur. Il donne naissance aussi au roman-feuilleton, dont La Vieille Fille (1837) constitue le premier exemple paru dans les journaux. Doué d'une puissance de travail peu commune, Balzac usera cependant peu à peu sa santé et son énergie et mourra à cinquante et un ans, quelques mois seulement après avoir épousé Mme Hanska, une comtesse polonaise avec qui il entretint pendant seize ans une correspondance admirable (Lettres à Mme Hanska, 1832-1848, publiées en 1968).

    Et pour la suite toujours le Kizoa (mettre plein écran svp), il y a un dessin de cette petite grenadière,qui se situe à Saint Cyr (c'est chez nous en bas et c'est l'endroit où ma fille faisait du poney) la photo du dessin est mauvaise à cause de la lumière et de la fenêtre du coup je vous ai mis une photo du site, mais pas du même angle.


    Balzac 2. - Montage Vidéo Kizoa

    Bonne fin de semaine, je viendrai sur la pointe des pieds, ou à petits pas car je prépare notre départ à Berlin (avec nos poitevins qui viennent weekend nous rapporter notre voiture pour aller à Orly, ma 106 n'a plus droit qu'a de petits trajets)

    Amitiés et bisous.

    Balzac 2 suite.

    Au moins cela me fait de l'eau, mais il pleut un peu.

     

    « Musée Balzac n°1.Balzac 3 suite. »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    26
    Vendredi 16 Septembre 2016 à 16:36

    Une vie trop courte ! 

    Je pense que j'ai lu tous ses livres durant ma jeunesse, je pense qu'il fallait les lire pour les cours de Français, mais ils n'ont pas laissé grand chose dans ma mémoire... 

    J'ai beaucoup aimé ton diaporama

    Gros bisous

    Am

    25
    Jeudi 15 Septembre 2016 à 17:35
    francinea

    Bonjour, une suite très intéressante, j'ai essayé plusieurs fois de lire un de ses livres, je n'ai pas accroché, je vais réessayer; tu as raison, avec les vitres ce n'est pas facile de faire des photos, voire quasiment impossible,  je te souhaite une bonne soirée, bisous

     

    24
    Jeudi 15 Septembre 2016 à 17:34

    Salut

    C'est un beau diaporama que tu as fait.

    J'ai lu quelques un des livres il y a bien longtemps.

    Bonne journée

    23
    Jeudi 15 Septembre 2016 à 13:37

    Bonjour ma Sylvie

    Avec mes soucis internet, j'i loupé un Balzac, je vais aller chercher tout à l'heure (lol)

    Mon technicien Orange est venu avec tout le matériel et tout marche à merveille avec une nouvelle boxe, et beaucoup plus de débit, j'adore , en plus il m'a fait un petit nettoyage d'ordi, vraiment sympa chez Orange, rien à redire

    Bon, oui il pleut depuis hier soir, toute la nuit et ça continue, on est descendu à 19°, mais que je suis bien , ENFIN

    Tu repars alors, tu n'arrêtes donc jamais ? 

    Bon séjour à Berlin et gros bisous ma toute belle

    Coco

    22
    Jeudi 15 Septembre 2016 à 12:30

    Bonjour Sylvie mon amie , une  belle page de culture ça  change et fait  du bien , merci pour  cela . Je viens  de changer ta  police d'écriture , j'espère que  comme  cela  les  soucis  seront écartés . Belle fin de semaine et gros  bisous .

    Amitié , Emile

    21
    Jeudi 15 Septembre 2016 à 12:27

    Merci pour ce diaporama.

    Peut-être pourrais-tu mettre un peu plus de ralenti pour donner le temps de lire les textes ?

    A bientôt de t' embrasser pour de "vrai" .

    Repose toi bien avant de partir.

    Bises .

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    20
    Jeudi 15 Septembre 2016 à 11:57

    Bon, si je peux, tu me réserves la table de jeu de cartes, la commode à vent tôt, le bonheur du jour et du lendemain, tu sais mon amour pour le bois. Déjà réservé? Oups, trop tard.

    Pas mal le coup de Cromwell. Il lisait le français? Ou la traduction  était par trop approximative.

    Bon, je'm suis dit, Yann, tu es un Cromwel grand débutant. Du coup, internet au secours. Il m'en a trouvé trois, mais pas le bon, ceux ci ayant vécu bien avant. Ou alors je me trompe. Du coup, j'au croisé le Cromwell de Hugo, une pièce.

    En tous les cas, je vous souhaite un très bon séjouir à Berlin. Il y a vraiment de quoi faire. Mais vous connaissez peut être déjà.

    Bizottes et à la revoyure. Yann

    19
    Jeudi 15 Septembre 2016 à 11:39

    Bonjour mon amie Sylvie

    Vous partez en avion je suppose ! j'espère que tu nous ramèneras de belles photos tu pars quand ?

    Oui c'est la galère pour faire une correction sur ton blog, change donc de police ça ira peut être mieux

    Je te souhaite une bonne journée, bisous

    18
    Jeudi 15 Septembre 2016 à 10:00

    Ahaaah !

    Nous allons donc bientôt avoir des articles sur Berlin....

    Bon jeudi chez toi !

    17
    Jeudi 15 Septembre 2016 à 09:50

    J'ai tellement eu ma passion Balzac que je n'ai rien appris de nouveau mais le bonheur de m'en souvenir , merci Sylvie, ton kizo sympa .... Un écrivain comme tant d'autres que j'ai beaucoup aimé.

    Prépare bien ton séjour berlinois et que tout se passe au mieux ..

    A bientôt chère amie,

    Bise amicale de Christiane

    16
    Jeudi 15 Septembre 2016 à 09:20

    coucou Sylvie

    très bel article

    gros bisous et très belle journée caty

     

    15
    Jeudi 15 Septembre 2016 à 09:00

    Un génie et une force de travail, mais une vie très mouvementée à vouloir toujours vivre au dessus de ses moyens

    Je te souhaite de faire un très bon séjour à Berlin

    Amicalement

    Claude

    14
    Jeudi 15 Septembre 2016 à 08:23

    Un de mes auteurs fétiches! qu'est ce que j'ai pu lire du balzac quand j'étais jeune!! ce musée doit être très intéressant! gros bisous sylvie

    13
    Jeudi 15 Septembre 2016 à 08:20

    Bonjour Sylvie !

    Un billet très riche sur H.Balzac !

    Passe de bonnes vacances chez tes enfants ! bisous !

    12
    Jeudi 15 Septembre 2016 à 07:52

    BONJOUR , BON JEUDI !

    Bonnes vacances Berlinoises 

     

    Je perce les nuages ... Et vole un rayon de soleil, pour venir te le déposer ...  Comme J'AIME CET AUTEUR . Je viens te souhaiter une douce matinée. Passe une bonne journée. Douce pluie de tendresse.... Plein de gros bisous !!!!!!!!!!!

     

    j'aurai bien piqué un fauteuil  hihihi

    11
    Jeudi 15 Septembre 2016 à 07:01

    Coucou ma Sylvie

    Je reconnais honteusement que si ma culture sur Balzac se limitait aux titres et à un bref résumé des livres ( culture scolaire) j'ai eu du mal à en lire un dans son entier, j'en ai oublié le titre, et si j'admettais sa gloire, je n'ai pas poursuivi la découverte de cet auteur fameux!

    Sa vie, grâce à toi, me paraît je dirais besogneuse, c'est une opinion toute personnelle et sans trop de valeur, vu ce que j'ai lu de ses livres!

    Mais tu en fais, comme toujours, le tour complet, et c'est une réussite!

    Bises à toi, mon amie

    Gigi

    10
    Jeudi 15 Septembre 2016 à 07:00

    Bonjour à toi ma chère Sylvie

    Une célébrité dans ta région, dont tu as dressé une magnifique biographie.

    Honoré de Balzac !!! quelques oeuvres de sa main me viennent en tête notamment : "les illusions perdues", "le lys dans la vallée", "Peau de chagrin", "Eugénie Grandet" .....j'ai aimé les lire.

    Bravo aussi pour ton diaporama !

    Votre départ pour Berlin n'est plus bien loin, aussi bon courage pour vos préparatifs.

    Pour tous deux, belle journée !

    Pensées et bisous affectueux

    Paula

    9
    Jeudi 15 Septembre 2016 à 06:24

    Bonjour mon adorable amie Sylvie

    Tout d'abord bonnes vacances à Berlin et profite bien en famille.

    Magnifique suite et splendide ton Kizoa, que j'aime cette belle chaise au milieu de ta vidéo très colorée et chargée mais quelle élégance, de beaux meubles, la grande horloge me plait bien aussi, les tableaux ouah !!!!! vraiment je suis sous le charme ma Sylvie.

    Je te remercie pour ton gentil commentaire et me voilà en un clic, dans le bel univers de ton blog, ce n’est que du plaisir.

    Que te souhaiter ! Que du bon, le bonheur, le soleil, la douceur et surtout la santé et d'excellentes vacances.

    Gros bisous d’amitié de mon ti rocher.

    Mi aime aou très fort.

    ***

    Dicton du 15 septembre :

    La rosée de Saint-Albin, est, dit-on, rosée de vin.

    ***

    Citation du 15.09.2016 :

    Ce qui remplit votre temps n'est pas forcément ce qui comble votre vie.

     

    ***

    8
    Jeudi 15 Septembre 2016 à 05:07

    Bonjour …
    "Pon" voyage ! … in Brandeboug ! ...
    Bonne journée … Amicalement … ¢ℓαυ∂є

    7
    Mercredi 14 Septembre 2016 à 23:39
    Roguidine

    Bonsoir Sylvie,

    Oh que cet intérieur est agréable à regarder !!

    il y a de beaux fauteuils que j'aimerais avoir chez moi ! lol

    une bien belle suite, merci pour ce beau partage !

    Oui, tu as écrit à Yann et c'est moi qui ai reçu son com ;

    tu as dû te tromper en l'envoyant, tu peux le lui refaire !! lol

    Passe une bonne nuit, un bon jeudi , bises

    6
    Mercredi 14 Septembre 2016 à 22:46

    Bonsoir Sylvie , 

    super ce billet et on voit que le mobilier est bien conservé ! 

    Je te souhaite une bonne nuit, 

    gros bisous

    Nadine

    5
    Mercredi 14 Septembre 2016 à 21:11

    Bonsoir Sylvie, merci pour la suite !! quel homme Honoré de Balzac !!

    Merci pour la suite, j'en apprends un peu plus sur cet écrivain qui s'endettait !!

    Passes de bonnes vacances à Berlin Gros bisous Rozy

    4
    Mercredi 14 Septembre 2016 à 20:07

    Bonsoir chère Sylvie

    En tout premier merci beaucoup pour ton très gentil commentaire sur mon livre d'or , c'est gentil , cela me touche beaucoup^^.

    Tu nous gâtes , ton billet est fort intéressant .

    Il meurt très jeune cet écrivain , que je découvre grasse à toi .

    Quelle chance de partir en vacances avec vos amis , ce doit-être joli Berlin .

    Je te souhaite une bonne soirée.

    Gros bisous

      • Mercredi 14 Septembre 2016 à 22:58

        Pas avec nos amis Corinne,

        tous les deux seuls pour rejoindre nos petits enfants et notre fille.

        Gros bisous.

    3
    Mercredi 14 Septembre 2016 à 19:54

    Bonsoir mon amie Sylvie

    Je confond avec Jean-Louis Guez de Blazac né à Angoulême en 1597 et écrivain et fils du maire d'Angoulême et j'irais voir le château dimanche  ici

    Dans ce que tu as vu il y a de magnifiques fauteuils, très intéressent ton billet

    Je te souhaite une bonne soirée, bisous

     

    2
    Mercredi 14 Septembre 2016 à 19:52

    Bravo pour ce bel article. Un peu de culture ne nuit jamais !

    Gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :